:: résidences Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

my my my -- hyunjin

Voir le profil de l'utilisateur
⊱ Date d'inscription :
02/04/2018
⊱ Messages :
17
⊱ Pseudo :
greek party
⊱ Avatar + © :
jaemin
⊱ DC :
yubin
⊱ Âge :
teenage wasteland
Jeu 5 Avr - 0:29


   



   i die every night with you


   

   
Weekend. Seul moment où il peut souffler réellement et si habituellement, il est plus tenté par les fêtes de son clan pour s’oublier doucement derrière l’écran de fumée qui obstrue sa vision. Ce soir, il se sent trop fatigué par sa semaine et ses oreilles ne quémandent qu’une tendre quiétude. Une fois chez lui, sa veste trouva refuge contre un vieux portemanteau et son corps le fond d’un canapé dépecé. Besoin seulement d’une bière et une grande part de pizza pour se confiner au cliché, malheureusement, il n’aimait pas le foot et n’en avait jamais compris les règles. Yael s’est cru seul dans la petite maison avant que des pas descendaient l’escalier ne se fasse entendre. Il se tourne. Son père sur son trente-et-un et des effluves musqués parvenant jusqu’à ses oreilles, depuis quand son père prenait la peine de mettre autre chose que l’après-rasage ? Il hausse un sourcil, question mutine à laquelle son père donne rapidement réponse dans un sourire à la fois timide et satisfait. Il passe la soirée avec madame Yoon, et pas besoin de l’attendre pour le diner ni pour dormir. Yael a peur de comprendre ce que son papa est en train de lui faire comprendre et il n’a pas vraiment envie de plus réfléchir à ça. Imaginer son père avec quelqu’un…non, stop, retour en arrière.

Il tourne le visage vers la télé, mais n’a pas le temps d’entamer une réflexion sur ce qu’il devrait faire de sa soirée que des paroles quittent les lèvres de son père avant qu’il ne claque la porte derrière lui. « Hyunjin va bientôt arriver pour te tenir compagnie, dinez ensemble. » Il passe cinq minutes au moins à se demander s’il s’était imaginé des choses puis cinq autres à courir en direction dans la salle de bain pour se brosser frénétiquement les dents avant de manquer d’étouffer avec sa brosse au moment où il voulut enlever son t-shirt pour en enfiler un mieux en même temps. Et c’est enfin les yeux rouges qu’il finit de se parfumer légèrement avant de descendre rapidement jusqu’au salon. Ce n’est que l’histoire de quelques minutes avant que Hyunjin ne sonne à la porte, avantage, ou inconvénient, qu’ils soient violents. D’un pas précipité, il vient lui ouvrir, un sourire sur les lèvres. « Entre, ça va ? » Il l’invite dans son modeste salon. « Tu veux boire quelque chose ? Papa nous a commandé chez le chinois, ça devrait bientôt arriver. » Il garde encore une légère distance entre eux, pour se donner l’occasion de le contempler discrètement. Ils n’ont pas eu l’occasion de se voir ces deux dernières semaines. Peut-être, juste peut-être, que sa présence lui a manqué.

   


_________________


I HAVE ACID RAIN IN MY BRAIN AND IT'S KILLING THE FLOWERS IN MY HEART.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
⊱ Date d'inscription :
27/02/2018
⊱ Messages :
223
⊱ Pseudo :
clemisère, solsken
⊱ Avatar + © :
wong yukhei (lucas) + oxymore
⊱ DC :
im sejun;
⊱ Âge :
vingt-ans, la jeunesse à dévorer, la vie dans le creux de ses mains; tourné vers l'avenir, vers les jours dont on ne sait rien.
Dim 8 Avr - 13:55


   



   i die every night with you


   

   
The weeknd. Le week-end, enfin. Terrible semaine parsemée d’examens, de pression à tous les niveaux. Les répétitions parfois tendues avec Crude Play, des petites représentations – Hyunjin qui n’a pas le temps mais qui voudrait souffler. Qui en a besoin, son corps – son esprit le lui font ressentir. Et enfin arrivent les deux meilleurs jours de la semaine ; Samedi, Dimanche. Hyunjin dans la maison familiale avec sa mère. Et l’ambiance est douce, calme. C’est paisible, il se sent bien. Sauf que Hyunjin, il sent l’insistance du regard de sa mère. Elle veut lui dire quelque chose, il le sait. Reposant son portable, il vient croiser son regard. Et quelques mots plus tard, elle lui dit qu’elle sort ce soir. Et Hyunjin sourit, lui dit qu’il est content pour elle. Il sait que Monsieur Jeom est quelqu’un de bien. Lui et sa mère ont beaucoup en commun, normal qu’ils s’apprécient – veuillent passer du temps ensemble. Rien de choquant pour lui. Sa mère aurait pu penser que Hyunjin aurait mal réagi mais ce n’est pas son genre. Il ne veut que son bonheur, un sourire sincère sur ses lèvres. C’est tout ce qu’il demande. Elle semble soulagée et lui aussi. La journée défile tranquillement. Hyunjin se perd entre les cours et le groupe. Il vogue un peu partout, il revient à la maison à temps pour voir sa mère apprêtée. Elle a pris soin de bien s’habiller, femme coquette – discrète. Il sourit, la complimente. Et puis elle lui dit pour Yael et lui, la soirée. Hyunjin acquiesce. Cela fait plusieurs semaines que Yael et lui n’ont pas pu se voir. Il est étrangement content – satisfait de savoir que ce soir, ils seront ensemble.

Sa mère s’en va et Hyunjin file vite à la douche. Se prépare pour rejoindre Yael pour une soirée paisible. Du moins, c’est comme ça qu’il l’imagine. Cheveux remis en place, il mise sur un t-shirt, une veste en cuir. A vrai dire, ça n’a pas d’importance mais Hyunjin avait envie. Peu de distance à parcourir, Hyunjin arrive bien vite. Il sonne chez les Jeom ; et Yael vient lui ouvrir. Sourire d’accueil, mutuel. Hyunjin s’exécute. « Oui et toi ? Joli t-shirt, il te va bien. » C’est la deuxième qu’il a remarquée après le sourire de Yael. Hyunjin entré, ils se dirigent vers le salon. « Je veux bien, merci. » Hyunjin retire sa veste. « Chinois c’est parfait. » Légère distance entre eux deux, Hyunjin continue de regarder Yael. « ça fait longtemps qu’on s’est pas vus, pas vrai ? » Tout en parlant, il lui ébouriffe les cheveux. Et puis Hyunjin se rapproche, vient poser son bras autour de Yael ; leur différence de taille lui permet de se reposer sur l’épaule du cadet. Sourires complices et Hyunjin se perd en paroles. « Alors qu’est-ce que t’as fait ces dernières semaines ? » Curiosité, à vrai dire Hyunjin est toujours comme ça lorsqu’il s’agit de Yael.

   


_________________

✩✭✫✮ hidden thoughts
Voir le profil de l'utilisateur
⊱ Date d'inscription :
02/04/2018
⊱ Messages :
17
⊱ Pseudo :
greek party
⊱ Avatar + © :
jaemin
⊱ DC :
yubin
⊱ Âge :
teenage wasteland
Lun 9 Avr - 21:50


   



   i die every night with you


   

   
Attente. Lente et languissante. Ses mains qui s’affairent contre un morceau de tissu, des boutons, troque le t-shirt contre un autre, les gestes pressés par l’envie d’être parfait, de plaire, d’être au goût de l’autre. Quand il ne sait même pas si tout ceci servirait à quelque chose, sans le moindre signe de désir réciproque. Après tout, Hyunjin, il ne l’a vu accompagné de filles auparavant. Plastiques sublimées de robes en toutes sortes, courbes voluptueuses, populeuses vermeilles. Tout ce qu’il n’est pas et qu’il ne sera jamais. Leurs parents ne seront pas là de toute la soirée et ils ont la maison pour eux seuls. Pensées déplacées mais qu’il n’arrive pas à chasser. Ses lèvres se retrouvent prisonnières de ses canines. Penser. A. Autre. Chose. Il le faut, surtout quand il entend la sonnerie et qu’il sait pertinemment qui serait la personne derrière la porte. Ils n’ont jamais vraiment de visites en dehors de Yoon et Yael avait beau être plutôt sociable, il était malgré tout rare qu’il invite ses amis chez lui, préférant trainer avec eux dehors. Un sourire en guise d’unique d’artifice sur son visage, il ouvre la porte et accueille Hyunjin à l’intérieur. « Oh, merci. » Ses doigts s’enroulent doucement au pan de son t-shirt, avançant le premier. Hyunjin connait déjà la maison, et ça lui donnera le temps de laisser s’estomper les rougeurs sur ses joues. La cuisine est ouverte sur le salon et il peut toujours l’écouter même en leur cherchant quoi boire. « Ouais, deux semaines quasiment. » Il a l’impression d’être trop précis, comme s’il comptait chaque jour sans le voir, sans lui. Ce n’était pas faux. « Enfin, quelque chose comme ça, je sais pas trop. » reprend-t-il hésitant, désireux de ne pas montrer toute l’importance que ces retrouvailles avaient à ses yeux.
Il attrape deux canettes de bière et une bouteille de soda qu’il vient déposer sur la table basse. Hyunjin se rapproche, ses mains lui ébouriffent les cheveux et son bras autour de lui. Il déteste leur différence de taille, elle le fait se sentir encore comme un gosse. Hyunjin est juste trop grand. « Hm, je me suis beau amélioré en pâtisserie. J’ai fait un cheesecake la dernière fois, je t’en ferai goûter. » Il sourit, glisse sa main sur son bras et l’attire sur le canapé, le seul à deux places. « Et toi ? Ça se passe bien avec le groupe ? Et ta…copine ? » Il n’est pas certain de pouvoir demander. Mais si la carrière musicale de son ami l’intéresse bien, d’autres choses attisent bien plus sa curiosité.


   


_________________


I HAVE ACID RAIN IN MY BRAIN AND IT'S KILLING THE FLOWERS IN MY HEART.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
⊱ Date d'inscription :
27/02/2018
⊱ Messages :
223
⊱ Pseudo :
clemisère, solsken
⊱ Avatar + © :
wong yukhei (lucas) + oxymore
⊱ DC :
im sejun;
⊱ Âge :
vingt-ans, la jeunesse à dévorer, la vie dans le creux de ses mains; tourné vers l'avenir, vers les jours dont on ne sait rien.
Jeu 12 Avr - 11:46


   



   i die every night with you


   

   
Compliment sincère qui fait office de bienvenue ; Hyunjin entre et il suit le maître des lieux. Salon qu’il connaît déjà bien. A vrai dire, les deux familles sont proches. Histoire passée, vieux souvenirs qui remontent. Hyunjin se souvient de quand Yael vivait avec lui et sa mère ; il a aussi des flashs des cris, des déboires de Madame Jeom. De chez eux, les Yoon avaient eu droit à quelques échos qui font mal ; qui brisent le cœur. Madame Yoon, elle, avait vite compris ce qu’il pouvait se passer. Elle l’avait elle-même vécu avant que le père de Hyunjin ne meure. Homme aux défauts, à l’imperfection retentissante – surtout sur le corps de Madame Yoon. Sa femme, devenue punching-ball lorsque la colère prenait le dessus. – Hyunjin a toujours adoré la cuisine ouverte des Jeom, bien plus conviviale que celles fermées. Elle lui permet de voir la silhouette de Yael s’affairer. Ils s’écoutent de loin, Hyunjin détaille la pièce et ses yeux dérivent parfois sur Yael. Il lui revient, dépose les boissons sur la table. Question retentissante – la main d’Hyunjin qui retrouve vite les cheveux de Yael. Différence de taille qui est utile. Deux semaines. Date précise. « Je sais juste que ça fait trop longtemps. » Léger rire ; Hyunjin était habitué à Yael. A voir son visage souvent, comme si les années l’avaient ancré dans le paysage. Yael qui fait partie de son monde, c’est indéniable. Hyunjin sourit toujours à ses côtés, Yael il irradie comme le soleil pour lui. « Sérieusement ? J’ai hâte, peut-être même que tu pourrais m’apprendre. » Le bonheur de se retrouver, aucune raison – c’est juste comme ça, normal. Yael l’attire vers le canapé, ils s’y assoient. Et les questions fusent. Le groupe, Crude Play. « Hum, en ce moment l’ambiance est pas terrible pendant les répets. Mais on a donné pas mal de concerts, c’était cool. » Hyunjin ouvre une cannette et la tend à Yael. « Tu devrais venir nous voir plus souvent, ça me ferait plaisir. » Attrapant la sienne, il finit par en boire une gorgée. Liquide aussi amer que lui. « Ma copine n’en est plus une. Elle m’aimait pas, elle voulait juste la « gloire » d’être avec le leader de Crude Play. » Hyunjin laisse échapper un rire nerveux. « Mais c’est pas grave, j’étais pas amoureux. » Son rire de gamin revient et ses yeux s’ancrent dans ceux de Yael. « Et toi alors, t’aimes bien quelqu’un ? » Canette reposée, le bras de Hyunjin se passe à nouveau autour de Yael. Habitude tenace. « Tu peux tout me dire. » Sauf qu’il y a comme la sonnette qui retentit, peut-être qu’elle n’est que dans l’imagination de Hyunjin, qui sait. Les cœurs, questionnés.

   


_________________

✩✭✫✮ hidden thoughts
Voir le profil de l'utilisateur
⊱ Date d'inscription :
02/04/2018
⊱ Messages :
17
⊱ Pseudo :
greek party
⊱ Avatar + © :
jaemin
⊱ DC :
yubin
⊱ Âge :
teenage wasteland
Mar 17 Avr - 17:38


   



   i die every night with you


   

   
Ils se connaissent bien tous les deux, à travers le voisinage, les parents, les mois que Yael a passé sous le toit du plus vieux. Pourtant, il n’en a jamais assez de son visage, de sa voix, de son regard (surtout quand il est posé sur lui). Il aimerait tellement le connaitre d’avantage, bien plus, pensées au goût du défendu mais qu’il ne peut réprimer ; avoir Hyunjin chez lui, seuls, lui donne des idées qu’il aimerait taire et fait parler une envie qu’il a trop longtemps étouffé. Oui, ça faisait longtemps qu’ils ne s’étaient plus vu, bien trop à son avis. Mais à présent, Hyunjin est là, c’est ce qui importe le plus, il peut enfin se gorger de sa vision et combler l’horrible manque. Il dépose les boissons et se laisse entrainer dans ce qui ressemble à une étreinte entre eux, il apprécie la proximité, elle le fait tendrement sourire. « J’pourrais t’apprendre, oui. » Il hoche de la tête, s’imagine enfantinement le torse collé au dos de Hyunjin, à guider ses mains sur le plan de travail pour l’aider à préparer quelques pâtisseries. Il réprime un rire devant le tableau drôle et grotesque, Hyunjin est tellement grand qu’il n’arriverait à rien voir s’il l’enserrait ainsi. Sa croissance lui a malheureusement fait défaut sur ce point-là. Ils prennent place sur le canapé et c’est le moment de prendre des nouvelles l’un de l’autre, le seule avantage quand ça fait une éternité qu’ils ne se sont pas vus, au moins cela leur donne de quoi meubler la conversation, apprendre plus des agissements des autres. Il remercie Hyunjin quand il lui tend une canette ouverte, toujours aussi attentionné, simplement parfait, et en prend une longue gorgée avant qu’un soupir d’aise ne franchisse ses lèvres. « Pourquoi ? Y’a eu des disputes ? » s’enquit-t-il sincèrement, regard inquiet et lippes boudeuses. « J’essayerai de venir plus souvent. » Un murmure et il ne sait à travers quelle magie il réussit à ne pas rougir, touché par le fait que sa simple présence puisse faire plaisir au garçon. Puis c’est vers un terrain plus glissant qu’il se penche, la petite-amie de Hyunjin. Sujet sensible, pour lui surtout qui crush sur un hétérosexuel, et toutes ses recherches internt se sont soldés par la même réponse : mauvaise idée, il faut passer à autre chose.
Mais tout s’estompe quand il apprend que la copine fait partie d’un décor lointain, le passé. « T’es sûr ? » Il n’a pas le temps de dire plus, le bras de Hyunjin s’accapare de nouveau ses épaules. Et même s’il aime qu’ils soient ainsi, ça ne l’empêche pas de penser que Hyunjin agit de cette façon simplement parce qu’il le voit comme un gosse. « Non, personne. » Réponse rapide, presque tremblante et une autre gorgée de bière comme pour y couper court. D’autres pensées. « Si tu l’aimais pas, pourquoi t’étais avec ? » Ça n’avait pas de sens, il se redresse légèrement, quitte l’étreinte pour observer un peu mieux Hyunjin, il remonte sa jambe le long du canapé pour s’y appuyer, sans jamais quitter son regard. « Ou tu acceptes n’importe qui ? Si je te demandais d’être avec moi, tu dirais oui ? »


   


_________________


I HAVE ACID RAIN IN MY BRAIN AND IT'S KILLING THE FLOWERS IN MY HEART.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
⊱ Date d'inscription :
27/02/2018
⊱ Messages :
223
⊱ Pseudo :
clemisère, solsken
⊱ Avatar + © :
wong yukhei (lucas) + oxymore
⊱ DC :
im sejun;
⊱ Âge :
vingt-ans, la jeunesse à dévorer, la vie dans le creux de ses mains; tourné vers l'avenir, vers les jours dont on ne sait rien.
Sam 28 Avr - 12:26


   



   i die every night with you


   

   
Familiarité agréable. Logique vue leur relation. Hyunjin se sent bien, c’est une évidence. Ils partagent cette proximité, cette relation qui rend tout bien plus simple. Hyunjin sourit à ses paroles, satisfait. Pendant quelques secondes, son esprit divague. S’imagine une scène où Yael essaierait de lui apprendre. Peut-être peine perdue, il n’est pas assez délicat pour être le maître en pâtisserie. Pourtant, Hyunjin se dit que ça pourrait être drôle. Peut-être même que ça finirait en bataille de farine, traces blanches – poudre sur leurs visages, leurs vêtements. Jeux d’enfants. Canapé confortable et les langues se délient. Il y a Hyunjin qui s’expose, parle librement et sans détour. Avec Yael, il peut le faire. À vrai dire, il lui fait confiance. Petites attentions et ça continue. « Oui, j’ai pas encore pu trouver des réponses mais il y a des regards, des piques et ça pourrit l’ambiance. » Hyunjin prend une gorgée. « Je déteste ça. On vient pour s’amuser mais là, c’est pas trop le truc. » Amertume qu’il peine à masquer, surtout en tant que leader. Crude Play, ça venait du cœur mais là, c’était compliqué. Hyunjin espérait que ce ne soit qu’une mauvaise passe. Il voulait que les choses s’arrangent, que tout redevienne comme avant et surtout qu’ils continuent à jouer. La musique, c’était une passion pour eux. Quelque chose de vital, de nécessaire. Ils ne pouvaient pas laisser passer ça. L’abandonner n’était pas une option. Malgré ces pensées parasites, Hyunjin est content de ce qu’il entend. « Parfait alors. » Il avait hâte, envie que Yael vienne. Cette nouvelle ne pouvait que le faire sourire. Et la discussion continue. Une question résonne. « Certain même, elle n’a pas nié. » L’évidence, il avait été con. Stupide de vouloir s’engager dans une relation incertaine, dans laquelle les sentiments n’étaient que superficiels. Hyunjin vient entourer Yael de son bras. Sa curiosité est piquée à vif, il parle. Questionne l’autre. Non personne. Etrange parce que Yael avait une bonne personnalité, qu’il était mignon aussi. « ça viendra. » Hyunjin se veut rassurant. Il sent comme une gêne. Il comprend et ne persiste pas. Il n’a pas envie de mettre Yael mal à l’aise. Il boit une gorgée de sa bière, se fait surprendre par cette question étonnante. Et Yael quitte son étreinte, bras esseulé. Hyunjin le regarde, les yeux dans les yeux. Bonne question. Il s’apprête à répondre mais Yael continue. Il parle encore et ses mots le troublent. Sonnette, il ne sait pas ce qu’il se passe. Il sait juste qu’il se met à sourire bêtement, laisse échapper un léger rire. « Peut-être, qui sait. » Hyunjin esquive, fuit l’intensité du regard de Yael. Il observe un instant leurs canettes. « C’était juste comme ça, j’ai même pas d’explication. » Et puis il revient, fait en sorte de croiser le regard de Yael. « Pourquoi tu voudrais être avec moi ? » Réelle question. Hyunjin, garçon banal. Rien de follement intéressant à son sujet. Alors pourquoi, pourquoi cette question. Ce n’est ni un oui, ni un non. Juste l’incompréhension.

   

Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YOUNG BUSAN :: résidences -
Sauter vers: