:: résidences Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

mellifluous — lee ahn.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://youngbusan.forumactif.com/t110-moon-liang-i-do-sin-but-i-am-not-the-devilhttp://youngbusan.forumactif.com/t190-moon-liang-ocean-waves
⊱ Date d'inscription :
28/02/2018
⊱ Messages :
43
⊱ Pseudo :
chaotic.evil
⊱ Avatar + © :
wu kris + @queentease
⊱ DC :
kim jihye.
⊱ Âge :
vingt-cinq années déjà, tu as l'impression d'en avoir oublié quelques unes.
Sam 31 Mar - 17:32
leeahn x liang
mellifluous


Accumulation continuelle dans ton frigo par espoir que ton frère daigne passer prendre un morceau un soir, tu dois te résoudre à la réalité que tu dois les manger ou les jeter dans quelques jours. Deuxième geste regrettable puisque, bien que tu ne sois pas un grand cuisinier, il n’en demeure pas moins que tu considères savoir te débrouiller et que jeter de la nourriture est toujours un élément un peu frustrant. Évidemment, c’est de ta faute. À toi et tes vieilles habitudes qui ne démordent pas alors que ça ne date pas d’hier que tu n’as plus que toi à t’occuper. Porte du réfrigérateur ouverte depuis déjà trop longtemps, tu finis par soupirer et sortir le tupperware de la veille pour le poser sur le comptoir avant de te diriger vers ta chambre au second pallier. Nul besoin d’être habillé aussi propre que lorsque tu vas travailler, tu enfiles des vêtements plus confortables tout en trouvant ton téléphone pour envoyer un message rapide à Leeahn afin de savoir si elle est chez elle ou à son boulot. Relativement sept ans vous séparent, alors ça n’a rien de surprenant de croire que tu la considères davantage comme une petite sœur – ou ta fille tel qu’il t’arrive parfois de blaguer – que tout autre chose. Peut-être as-tu une sale tendance à poser les yeux sur des gens plus jeunes, mais tu possèdes tout de même quelques limites.

Obtenant réponse qu’elle est chez elle, tu rajoutes une annonce concernant ta visite à venir dans un moment rapproché et place le plat déjà préparé dans un sac. Tu en profites pour fouiller un peu plus ton frigo, dénichant des produits frais pour faire à manger une fois sur place en espérant que ta jeune amie et sa grand-mère n’aient pas déjà résolu ce problème quotidien pour tout être humain normalement constitué. Il te faut environ vingt minutes entre la porte de ton logis et celle de Leeahn – dont deux énormes minutes consacrées à trouver un endroit légal où stationner ta voiture – avant de toquer contre le bois et entrer dans la seconde suivante. « C’est moi. » Annonce toujours un peu inutile, tu juges qu’il s’agit tout du moins d’une marque de politesse. Tu te débarrasses de ta veste et tes chaussures avant d’aller plus loin. Seconde marque de politesse obligée, tu salues d’abord sa grand-mère, allant vers elle en sachant très bien que c’est nettement plus facile pour toi que pour elle. Puis, tu es dans ses bonnes grâces donc autant y rester.

Deuxième résidente des lieux, ton attention se porte ensuite vers ta cadette en soulevant le sac qui t’accompagne. « Je t’ai ramené à manger pour ton prochain chiffre et j’ai emmené quelque chose à cuisiner tout de suite. À moins que vous ayez déjà mangé ? » Question nécessaire, tu poses tout de même tes offrandes dans la cuisine qui n’a rien du calibre de la tienne, mais tu n’es pas à ça près de t’en soucier. Attendant la réponse, ta main fouille le sac pour en extirper le contenant que tu tends dans la direction de Leeahn.

AVENGEDINCHAINS

_________________

it's not how we make mistakes, but how we correct them that defines us.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://youngbusan.forumactif.com/t393-im-lee-ahn-tes-desirs-sont-desordreshttp://youngbusan.forumactif.com/t396-im-lee-ahn-love-s-sorrow#7138http://youngbusan.forumactif.com/t399-im-lee-ahn-imleeahnim#7178http://youngbusan.forumactif.com/t398-im-lee-ahn
⊱ Date d'inscription :
15/03/2018
⊱ Messages :
40
⊱ Pseudo :
queentease.
⊱ Avatar + © :
park chaewon (gowon from loona) by me.
⊱ DC :
jin keon la beauté.
⊱ Âge :
18 ans, l'âge miracle où la vie s'ouvre à vous, où l'avenir s'offre, utopique. pourtant, 18 ans et les regrets qui s'empilent, la culpabilité qui t'étouffe.
Dim 1 Avr - 2:00
leeahn x liang
mellifluous


De la ferraille plein les oreilles et rien dans le frigo. Les trois étages de votre petit électroménager sont vides, ne laissant entrevoir que la blancheur immaculée de la machine à tes prunelles épuisées. Le vrombissant du frigo, supplication et signal de fin de vie se font entendre grâce à ce nouvel appareil remplissant tes oreilles. Et la culpabilité qui te pèse, qui te semble aussi lourde que la terre entière. Les larmes qui menacent de tomber, brûlante de honte, de la perte de tes proches. Ta mâchoire qui se resserre, le grincement de tes dents camouflés par la porte que tu laisses se refermer. Tu ne peux pas te laisser abattre, tu ne peux pas baisser les bras et laisser leur mort être en vain. Seule survivante Im, tu te dois de vivre pour eux… et pourtant c’est si difficile. À peine 18 ans ; corps et âme brisés, couverts de cicatrices et de traumatismes. Ton téléphone vibre dans la poche de ton pantalon et le coin de tes lèvres s’étirent en un sourire en voyant le nom s’afficher. Bonheur mêlée à un inconfort, incapable de ne ressentir que le positif dans les choses, le positif semble t’avoir été volé en même temps que l’ouïe, que ta famille, que ta raison d’être. Tes doigts pianotent rapidement sur l’écran afin d’envoyer une réponse à Liang.

Un message final illumine ton cellulaire et tu jettes un regard à votre humble demeure. Humble est un bien grand mot… l’endroit fait pitié à voir. Autrefois une jolie demeure digne d’une jeune famille, comme toi, elle avait vu l’enfer et se désagrégeait aux fils des saisons, s’effritant sous le courroux de mère nature. Et la honte qui revient s’installer, de devoir l’accueillir dans ce semblant d’endroit habitable puis d’avoir de telles pensées envers la maison de tes parents, envers la maison de ton enfance. Un soupire t’échappe alors que tu décides d’aller annoncer la nouvelle à ta grand-mère. Elle avait toujours apprécié l’avocat et rien ne lui ferait plus plaisir que d’avoir de la visite. « Grand-maman, Liang a dit qu’il venait nous rendre visite. » Et son visage ridé, creusé par l’expérience, par la perte de sa fille qui s’illumine. Ton cœur lourd s’allège lorsqu’elle te pousse vers la chambre, annonçant avec excitation : « Va te changer ! ». Il faut croire que ton pyjama n’entre pas dans les vêtements acceptables pour accueillir de la visite selon ta grand-mère et tu préfères ne pas commencer de débat là-dessus.

Tu es en train de refermer la fermeture de ta jupe quand la porte s’ouvre et que la voix grave de ton aîné résonne dans votre petit 2 chambres et demi. Tu sors de la chambre juste à temps pour le voir soulever un sac de provisions. « Merci Liang Oppa. » Tu secoues rapidement la tête de gauche à droite. « Non, on n’a pas encore mangé. » Tu viens le rejoindre, déposant les vivres qu’il te tend aux bons endroits, que cela soit sur les étages du frigo vide ou dans les armoires tout aussi vacantes. Une fois que tout est à sa place, tu te retournes vers lui, sourire excité, à peine forcé, sur les lèvres. « Alors, qu’est-ce que je peux faire pour vous aider chef ? » À force de faire semblant, de poser un front heureux, ça te vient automatiquement. Les sourires qui rassurent, qui cachent ce mal-être, ce poison qui te corrompt, qui vole la couleur de tes jours. La routine qui vient s’installer, et les heures qui deviennent des jours, les jours qui s’étirent en semaines, puis en mois et en année… sans que rien ne change réellement. Seule la chute de ton ouïe qui ponctuer ta chute.

AVENGEDINCHAINS

_________________

scintilla — (n.) a tiny, brilliant flash or spark; a barely-visible trace.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://youngbusan.forumactif.com/t110-moon-liang-i-do-sin-but-i-am-not-the-devilhttp://youngbusan.forumactif.com/t190-moon-liang-ocean-waves
⊱ Date d'inscription :
28/02/2018
⊱ Messages :
43
⊱ Pseudo :
chaotic.evil
⊱ Avatar + © :
wu kris + @queentease
⊱ DC :
kim jihye.
⊱ Âge :
vingt-cinq années déjà, tu as l'impression d'en avoir oublié quelques unes.
Dim 1 Avr - 3:27
leeahn x liang
mellifluous


Une attention à ne pas confondre avec de la pitié, tu portes une aide plus ou moins subtile à Leeahn et sa grand-mère dès que tu le peux simplement parce que c’est dans ta nature de le faire. Tu ne peux rester planté de ton côté les bras croisés lorsque tu pourrais tendre la main et tu voudrais qu’on en fasse autant à ton égard si les rôles devaient être inversés. Ce n’est pas que de refouler sa fierté que d’accepter l’aide d’autrui, du moins pas à ton avis et tu espères qu’il en va de même pour l’opinion de ta jeune amie puisque tu ne voudrais pas qu’elle finisse par mal interpréter tes bonnes intentions. Tu le fais pour son sourire et parce que tu l’affectionnes au même titre que tu aimes Lihei. C’est quelque chose de viscérale, d’un peu protecteur qui est prêt à tout pour faire la moindre différence. Un échange rapide de formalité avec la grand-mère juste avant que la cadette fasse surface dans ton champ de vision, tu tournes ton attention dans sa direction afin de laisser la dame âgée à ses activités et ne pas trop la déranger – même si tu es persuadé qu’elle n’aurait rien contre l’idée de t’asseoir à ses côtés avec une tasse de thé pour que tu lui racontes ta vie.

« De rien, ce n’est pas grand-chose. » Leeahn te confirme ensuite qu’elles n’ont pas mangé, ce qui te rassure sans quoi tu aurais pu te sentir un peu idiot à t’inviter aussi simplement. Et elle sourit, de ce masque que tu reconnais pour l’avoir vu si souvent. Autant sur ses traits que ceux d’inconnus avant que leurs nerfs ne craquent dans la confidentialité de ton bureau. Pression trop grande pour de frêles épaules, tu lèves la main pour passer un de ses rideaux de cheveux blonds derrière son oreille et cela a pour résultat d’exposer l’appareil qui y est installé. « Il est joli. » Parce que tu ne peux qu’imaginer à quel point ça ne doit être facile de gérer une si grande perde à un si jeune âge. Tu ne voudrais pas qu’elle se sente différente, qu’elle tombe dans le vice d’un cercle vicieux qui l’entraine vers le fond pour mieux la faire couler. Sauf que tu ne peux la protéger à toute heure du jour tel que tu souhaiterais parfois le faire. Pour l’instant, tout ce que tu peux faire c’est apporter de la nourriture sur la table en faisant mine que ce n’est pas parce que tu te doutes que le contenu des armoires et du frigo fait pitié, alors tu te tournes vers ce que tu as choisi de trainer avec toi pour cuisiner dans l’immédiat. « Tu peux me sortir ce qu’il faut ? Je ne voudrais pas fouiller votre cuisine. » Si tu n’as rien contre l’idée qu’on fasse comme chez soi sous ton toit, il en va peut-être du fait que tu n’as pas a caché un manque de ressources quelconques. Tu préfères donc la politesse, de la laisser te fournir en ustensiles et vaisselles sans rien dire ou demander de spécial pour éviter les malaises de devoir avouer qu’un article te paraissant ordinaire ne figure pas dans le recensement des lieux.

Trouvant vite tes aises sur l’espace de comptoir restreint, tu t’actives sans trop te presser, appréciant le fait de savourer un moment hors de ta tour aux larges fenêtres. C’est un confort différent qui te manque trop souvent chez toi, celui de cuisiner en étant accompagné, d’avoir quelqu’un avec qui converser. « Comment ça va à ton boulot ? Fais-tu assez d’heures ? » Tu voudrais pouvoir lui offrir un emploi sur un plateau d’argent, quitte à lui proposer de devenir secrétaire pour ton cabinet, mais tu sais qu’il faut des études et un diplôme. Ton père n’irait pas jusqu’à engager quiconque n’ayant pas un beau profil professionnel et ça te désole puisque tu es certain que n’importe qui avec le bon entrainement peu accomplir des tâches qui soulageraient tes heures de travail.  

AVENGEDINCHAINS

_________________

it's not how we make mistakes, but how we correct them that defines us.

Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YOUNG BUSAN :: résidences -
Sauter vers: