:: haeundae beach Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

vents contraires -- (astla ; 01)

avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://youngbusan.forumactif.com/t382-chae-lola-reussite-des-astreshttp://youngbusan.forumactif.com/t435-chae-lola-des-espoirs#8354http://youngbusan.forumactif.com/t436-chae-lola-allolola#8356http://youngbusan.forumactif.com/t437-chae-lola
⊱ Date d'inscription :
14/03/2018
⊱ Messages :
295
⊱ Pseudo :
kass, askip.
⊱ Avatar + © :
네가 말로만 듣던 걔가 나야 Jennie (kim) ft. ©eminems
⊱ Âge :
vingt-et-un an --
Sam 24 Mar - 17:40

(deux heures quarante-huit – )
les bras croisés contre cette poitrine rêvés, souvent salie par les regards de ses clients dépravant ; elle a la silhouette féminine qui ravage les pensées insolentes, lola. cette silhouette si avidement adorée de ces hommes en chien d’une nouvelle gaieté éphémère. et la parure vestimentaire qu’elle aborde n’attire qu’un peu plus, les regards sombres des passants – êtres paumés dans cette nuit vivante.
adossée au mur de l’arrière du club, elle attend la gamine ;
elle attend.
quoi. le temps, l’ami.
elle attend.
quoi. la vie, la nuit.
elle a les pupilles obsidiennes portées sur le sol. (un peu rêveuse). elle contemple l’asphalte usé, maltraité par les nombreux passants ; et la ruelle, elle est crade. odeur nauséabonde d’une décadence usante. les cadavres de mégots usés caressent le bitume. elle a le soupir un peu las d’une soirée terminée qui s’échappe de ses pulpes à la dorure carmine ; brise légère qui s’amuse à caresser l’échine, à frôler l’épiderme d’une nuque découverte d’une chevelure ondulée à la couleur corbeau.
et la gamine, elle se redresse lorsque le son d’une porte qui s’ouvre pénètre l’ouïe aux aguets, les bras qui se décroisent, qui se balancent d’un air enfantin autour de la silhouette d’une femme-enfant ; elle s’avance de quelques pas, le sourire lunaire sur le bout de ses pulpes, l’étincelle de l’étoile du nord près des pupilles abyssales, elle s’attend à voir débarquer l’image adorée de l'ami – de celui qu’elle attend ; mais la réalisation n’est que déception, quand le regard embrasse la silhouette d’une autre personne. et lola, elle boude un peu, affiche une moue des plus boudeuses en tapant du pied dans une canette à la dérive. bruits merdiques qui éveillent la nuit, la personne se retourne pour y voir plus clair ; et lola, elle s’est déjà retournée, les pas qui s’enchaînent dans le floue -
une. deux. trois. – et les secondes s’enchaînent, se perdent dans l’éternité ravageuse ; volant à l’être éphémère qu’est cette poussière d’étoiles, quelques instants d’une vie instable ;
et la poussière, elle ne souhaite qu’une chose, retrouver l’astre solaire pour quelques instants volés à danser au pied d’une lune rieuse, pleine –
et lola, elle s’enchante d’une nuit passée sous les étoiles éclatantes ;
et l’enfant, elle s’amuse à jouer à la marelle invisible, seulement visible dans les étoiles de sa psyché ; des sauts à pieds joints qu’elle enchaîne, les bras levés avec la grâce d’une ballerine.
terre.
(et la poussière, elle s’envole)
un. deux. trois.
(brise légère d’un ciel bientôt rejoint)
quatre. et cinq.
(souffle inspirant)
six.
( - et bientôt, elle dansera parmi ses âmes-sœurs)
sept et huit.
ciel
et la gamine, elle lève les bras en l’air, le sourire vainqueur sur les pulpes carmines alors que son regard pétillant se dépose sur la silhouette tant attendue – « honey » et lola, elle accoure, petits pas précipités vers le soleil, qu’elle jurerait pouvoir se brûler tant la lumière s’irradie de l’être d’astra. « je t’attendais. » sourire malicieux sur le visage. elle coince le bout de sa langue entre ses dents avant de claquer son idée contre les murs de l’espace-temps. « la nuit est trop belle pour dormir. toi, moi. vers les étoiles ? »
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YOUNG BUSAN :: haeundae beach -
Sauter vers: